Notre corps, cette si belle machine

« La nature nous a tout donné pour faire de notre vie un paradis » comme aime à le répéter Irène Grosjean!

Et, elle a tellement raison! Lorsque l’on prend le temps de regarder autour de nous, on s’aperçoit que la nature ne pourrait pas être mieux faite. Tout est agencé à la perfection, de la biodiversité de notre environnement aux plus petites cellules de notre corps, nous nous apercevons que nous formons un tout. La vie est un équilibre et la nature se charge pour nous de réguler cet équilibre au quotidien. Il n’y a qu’à voir le travail formidable que font nos petites cellules pour maintenir l’homéostasie dans notre corps, c’est à dire l’équilibre. Et cet équilibre se fait à tous les niveaux (dans les constantes sanguines, dans le pH, l’apport en oxygène…), souvent à notre insu. Nous n’avons pas le contrôle sur nos cellules et heureusement car sinon ce serait l’enfer. Les tâches sont bien trop complexes et nombreuses pour être régies par notre cerveau. Heureusement, nos cellules connaissent parfaitement leur job et savent exactement quoi faire et quand.

Capture d’écran 2017-11-30 à 14.45.56

Cependant, si nous n’avons pas la main sur leur fiche de poste, nous pouvons quand même leur donner un petit coup de pouce lorsque le désordre s’installe. En effet, s’il est normal que les constantes de notre corps varient un peu, cela ne doit pas dépasser certains seuils ainsi qu’une certaine durée. Le corps possède la faculté de pallier certains écarts temporairement mais pas de façon permanente. Car c’est précisément lorsque le temporaire s’installe pendant trop longtemps que le corps commence à développer des maladies. Sceptique? Lisez plutôt la suite.

Pensez-vous réellement qu’un cancer se développe comme ça du jour au lendemain? Que les maladies articulaires, cardiovasculaires, pulmonaires arrivent d’un coup d’un seul? Et pourtant, nombre de personnes ne soupçonnent même pas qu’elles sont en train de créer le terrain parfait pour que de telles maladies puissent apparaitre et se développer.

En effet, le point que je veux vraiment éclaircir dans cet article c’est que notre corps nous est entièrement dévoué. Notre corps va toujours faire tout ce qui est en son pouvoir pour que nous puissions vivre en bonne santé le plus longtemps possible et pour cela il dispose d’un certain nombre d’outils mais dont l’utilisation doit rester rare et temporaire. Lorsque le corps doit utiliser ses outils au quotidien pour pallier nos erreurs de vie, les outils s’usent, les stocks diminuent jusqu’au jour où le corps n’a plus les moyens de contenir la maladie et celle-ci « apparait » alors au grand jour. Mas ce qu’il faut savoir c’est que lorsque la maladie est diagnostiquée, cela fait déjà plusieurs semaines voir plusieurs mois que votre corps est en train de la combattre dans son coin.

Prenons l’exemple de l’ostéoporose que je trouve très parlant. L’ostéoporose est une déminéralisation des os. Elle se traduit visuellement par des micro-alvéoles dans les os à l’instar d’un morceau de gruyère (tiens tiens… la théorie des signatures vous connaissez? je ne vous apprends rien si je vous dit que les produits laitiers sont fortement incriminés dans l’ostéoporose). Un jour, parce que l’on vous a diagnostiqué ménopausée, on vous fait passer une densitométrie osseuse pour voir justement où vous en êtes et là on s’aperçoit que oui vous avez de l’ostéoporose! Mais vous n’en aviez pas il y a 3 ans lorsque vous aviez réalisé ce même test? C’est vrai, mais est-il vrai que ces 3 dernières années vous avez ressenti que vos cheveux, vos ongles ou même vos dents étaient plus fragiles? C’est à dire que cela fait 3 ans que votre corps se bat contre l’ostéoporose en allant chercher dans les cheveux, les ongles et les dents les minéraux nécessaires pour tamponner l’acidité de votre corps. Au bout d’un moment, les réserves s’épuisent (cheveux et ongles deviennent cassants, vos dents deviennes sensibles) et le corps va donc aller chercher dans les os les minéraux dont il a besoin. Car si avoir des os en bonne santé est important, le maintient de l’équilibre acido-basique du corps est vital.

« La bonne nouvelle c’est que nous avons la main sur notre santé »

La maladie ne nous tombe pas dessus, la maladie arrive à la suite d’erreurs de vie répétées. Mais la bonne nouvelle c’est que nous avons la main sur notre vie, donc sur nos erreurs de vie et donc sur notre santé! :)

Il ne reste plus qu’à prendre soin de nous, écouter notre corps, nous posez les bonnes questions (cf article ici) car ce n’est pas parce que l’on n’a pas de symptômes que l’on n’est pas déjà malade.

Cela veut tout simplement dire que notre corps est encore en mesure de pallier nos erreurs de vie en se pliant en quatre pour que nous puissions vivre le plus longtemps possible sans rien sentir. Et puis un jour, le corps ne peut plus maintenir cet équilibre interne et la maladie prend le dessus.Capture d’écran 2017-11-30 à 14.37.21

Alors, reconsidérons le regard que nous portons sur notre corps et arrêtons de le maltraiter par des mots (je suis nul(le), pas assez ceci/cela..) et commençons par le remercier chaque jour. Ca n’a l’air de rien mais ce simple signe de gratitude peut changer beaucoup de chose sur notre santé aussi bien physique que mentale, mais aussi sur notre relation aux autres, à la nature…

Le meilleur moyen d’y croire c’est de l’expérimenter! Alors, faites l’expérience et donnez vos retours en commentaires pour que nous soyons de plus en plus nombreux à voir les choses sous un nouvel angle.

Bien à vous

Healthyandgreen <3



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *